Combien gagne un diagnostiqueur immobilier en Bretagne ?

achat maison diagnostic immobilier bretagne

Vous vous interrogez sur les revenus d’un diagnostiqueur immobilier ? Sachez alors que cela dépend de plusieurs paramètres : du statut, de l’employeur, ou encore du nombre d’années d’expérience. A savoir, en tant que salarié, un diagnostiqueur immobilier peut espérer gagner jusqu’à 2500 euros net. Et avec une dizaine d’années d’expérience, le salaire peut monter à 3000 euros net. Quant aux diagnostiqueurs indépendants, leur salaire dépend notamment de leur chiffre d’affaires réalisé.

Diagnostiqueur immobilier : les revenus des indépendants

Si vous comptez vous lancer dans le secteur du diagnostic immobilier, vous avez le choix entre être salarié ou travailler à votre compte. Or, dans la réalité, la majorité des diagnostiqueurs travaillent de manière indépendante. Plus exactement, cela représente actuellement 66% d’entre eux. Parmi ceux-ci, certains font le choix de devenir franchisés. D’autres en revanche créent leur propre marque.

Dans ce contexte, le chiffre d’affaires moyen par entreprise dépasse les 95 000 euros (HT). En plus de dépendre de ce chiffre d’affaires, le statut d’entreprise choisi influe également quant au salaire versé.

Les statuts possibles

Comme vous le savez, il existe divers statuts possibles lors de la création d’une entreprise. Le régime micro-entreprise représente alors une option. L’EI, EIRL, EURL, SASU ou encore la SARL sont d’autres alternatives. Chaque statut prévoit certaines charges sociales et une fiscalité bien particulière. Par conséquent, cela impacte le salaire net final.

Si vous envisagez d’exercer à votre compte, le mieux est de vous rapprocher d’un expert-comptable pour réaliser des simulations.

Exercer en salarié : à quel salaire prétendre ?

En parallèle, certains diagnostiqueurs immobiliers sont salariés. Cette option permet une certaine sécurité avec notamment l’assurance d’avoir un salaire fixe. Le montant du salaire dépend alors de l’employeur mais également du niveau d’ancienneté.

En débutant, vous allez gagner le SMIC dans certaines entreprises et jusqu’à 2500 euros net dans d’autres. Avec quelques années à son actif, il est possible d’atteindre 3000 euros net.

Le diagnostic immobilier : un réel dynamisme

Au-delà du salaire, notez que le secteur du diagnostic immobilier enregistre un véritable dynamisme. En 2019, le secteur a progressé de 10%. En 2020, cette tendance haussière se retrouve. Et cela devrait se poursuivre en 2021 et 2022, dans une moindre mesure toutefois selon les prévisions.

Malgré la crise du coronavirus, le secteur de l’immobilier a bien résisté. Et cela profite également aux diagnostiqueurs immobiliers. En parallèle, les nombreuses obligations légales en matière de diagnostic immobilier assurent du travail pour ces derniers.

Comment devenir diagnostiqueur immobilier en Bretagne ?

Le métier de diagnostiqueur immobilier vous intéresse ? Sachez alors que vous devrez suivre une formation et passer une certification pour exercer ce métier. Plus exactement, vous devez suivre une formation longue si vous n’avez aucune connaissance dans le domaine des techniques du bâtiments.

Où pouvez-vous trouver une formation ?

Si vous avez décidé de vous lancer dans cette voie, il vous faudra trouver une formation adaptée pour devenir diagnostiqueur immobilier. La bonne nouvelle est qu’il existe de nombreux organismes de formation (ADI étant un des plus réputé), sur l’ensemble du territoire Breton. Ainsi, vous aurez toutes les chances d’en trouver un à proximité de chez vous.

Notez toutefois qu’il sera préférable de vous former auprès d’un organisme certifié. Pour préciser, une certification est un gage de qualité quant à la formation proposée.

Des aides possibles

Comme vous l’imaginez, une formation représente un certain investissement. Le prix d’une formation en diagnostic immobilier varie bien évidemment d’un organisme à l’autre. De plus, une formation en cycle long sera plus chère qu’une formation courte.

Quoi qu’il en soit, sachez que vous pouvez prétendre à certaines aides pour vous former. En l’occurrence, vous pouvez utiliser votre CPF (Compte Professionnel de Formation). Vous pouvez sinon vous servir du CIF (Congé Individuel de Formation). Les aides Pôles Emploi, les aides de l’Agefiph ou encore les OPCO (anciennement OPCA) représentent d’autres alternatives susceptibles de vous apporter un soutien financier dans le cadre de votre formation.

Voir Source

N’hésitez pas à vous renseigner sur les différents dispositifs auxquels vous pouvez prétendre.

Une décision importante

Que vous soyez actuellement étudiant ou déjà en poste, se lancer dans le diagnostic immobilier est une décision engageante. Ainsi, il convient de mûrement réfléchir une telle prise de décision. D’ailleurs, nous vous conseillons de vous renseigner sur la réalité de ce métier avant de vous engager dans cette voie.

Au-delà du dynamisme du secteur et de l’aspect salaire, il est aussi important de considérer le quotidien d’un diagnostiqueur immobilier. Pour ce faire, vous pouvez prendre contact avec des professionnels du secteur. Une autre possibilité est de réaliser un stage d’observation au sein d’une entreprise spécialisée dans le diagnostic immobilier. Bien évidemment, il s’agit d’un stage non rémunéré. Toutefois, cela vous permettra d’appréhender parfaitement le métier de diagnostiqueur immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *