Comment pallier aux problèmes de recrutement en Bretagne ?

recrutement bretagne entreprise

Tissu industriel dynamique, la Bretagne sait compter sur son secteur agricole, ses petites, moyennes et grandes entreprises, pour ne pas sombrer dans la morosité économique nationale. Selon les bases de données Jobfeed, les secteurs qui recrutent le plus sont le BTP, l’agroalimentaire, la logistique, la navale et la santé.

Les objectifs

Le recrutement évolue, mais les objectifs restent les mêmes. C’est l’opportunité pour l’entreprise d’intégrer un profil en adéquation à sa culture et, pour le candidat potentiel, de s’investir en ayant des perspectives d’évolution. Une convergence d’intérêts mutuels qui nécessite de mettre en place une stratégie efficace. Que l’on choisisse des méthodes classiques, éprouvées et parfois surannées, ou novatrices, il faut faire preuve de pragmatisme.

Les vecteurs de diffusion

On entreprend généralement, la démarche de recrutement par une annonce, encore faut-il qu’elle parvienne au bon destinataire. C’est pourquoi le vecteur de diffusion est important, et même primordial. Le canal incontournable pour communiquer est bien évidemment le web et ses différents média.

Les plateformes de recrutement ont su développer des outils adaptés, des accompagnements pour des recherches ciblées et toute une gamme de services et de prix.

Elles se déclinent principalement en deux groupes, les généralistes, et les spécialisées, parmi lesquelles, l’Apec, plus tournée vers les cadres et regionsjob.com, qui fédère 8 grands sites régionaux. On peut apprécier un service de proximité qui ne met pas systématiquement en avant l’Île de France.

Il ne faut cependant pas négliger l’importance des réseaux sociaux, les professionnels LinkedIn et Viado, ou les généralistes Twitter et Facebook.

Publier une annonce sur la page de l’entreprise, permet certes de se faire connaître auprès des chercheurs d’emploi déjà intéressés. Les résultats sont cependant, généralement plus quantitatifs que qualitatifs.

entreprise emploi

 

Hors des sentiers battus

On peut également se montrer créatif, et publier une vidéo sur Youtube. Une démarche originale qui paye en faisant émerger des profils atypiques, dynamiques et entreprenants.

On peut ensuite y associer un entretien d’embauche sous forme de test jeu. Ce qui renouvelle l’exercice. La gamification présente en outre, l’avantage d’évaluer les compétences de coopération, communication au sein d’une équipe. Dans le jeu, souvent on révèle davantage de traits de personnalité , les barrières tombent, on surveille moins sa posture sociale.

Eloigné du classique entretien en tête-à-tête, qui peut freiner certains candidats, les évènements RH. Sessions d’entretiens collectives ou forum d’emploi, permettent de faire connaître l’entreprise, ses métiers, ses opportunités d’évolution. Cela offre l’avantage de rencontrer un nombre important de candidats sur une période brève. C’est aussi une méthode particulièrement adaptée à un recrutement en masse.

Il faut garder à l’esprit que si un recruteur ne s’attarde pas d’emblée sur des candidatures trop conventionnelles, un candidat brillant, peut, lui aussi, délaisser ce type d’offre.

Une rencontre entre deux personnes qui s’y résignent, faute de mieux, a peu de chances de générer le succès !

On l’aura compris, les vecteurs de diffusion et la stratégie de communication, contribuent à l’image de l’entreprise et ne doivent pas être négligés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.